IlluminesSens By Jeannine A.

Paris et Montpellier

contact @illuminessens.com / 0781868891

Siret : 433 756 210 00046

© 2023 by Soft Aesthetics. Proudly created with Wix.com

  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • logo intangram
  • Facebook Social Icon

FORMATRICE INDEPENDANTE

Vous voulez vous former en individuel ou en groupe en massage bien être alors n'hésitez à me contacter 

au tel. : 07 81 86 88 91

par email : contact @illuminessens.com

*****************************************

Les Bienfaits du WUO TAI : 

  •  

  • Libérer la mobilité en mettant en balance les centres de gravité étant donné que toutes les structures bougent.

  • Augmenter les échanges vasculo-nerveux et les stabiliser.

  • Étirer et faire danser les chaînes musculo-aponévrotiques en les liant et les déliant.

  • Voyager et se faire voyager dans les différents plans d’organisation de la structure.

  • Potentialiser les interfaces du vivant et du geste.

  • Créer un pivot des grands systèmes d’échanges.

  • Éveiller le geste à sa conscience.

  • Devenir un outil dans la conscience de soi et de l’autre. – Explorer et appréhender l’homme par ses différents niveaux d’élaboration, d’une façon originale, en respectant les différentes cultures (yoga, ostéopathie, acupuncture).

Qui peut pratiquer le WUO TAI : 

Il faut être curieux car la curiosité fait partie intégrante du Wuo Taï.

Le Wuo Taï s’adresse à  tout public jouant de la danse, du Qi, du massage et au thérapeute. Il sait aussi donner un élan dynamique aux praticiens de santé.

Des formes particulières existent déjà pour les enfants, les femmes enceintes, les sportifs, les personnes handicapées…

Il peut s’aborder en cours, au même titre que le yoga, le Qi Gong.

En conclusion :

Le Wùo Taï est un aspirant créateur de gestes, un toucheur de rythme comme un champ d’expérience, un éveilleur du monde des gestes.

Le Wùo Taï est peut-être le cercle des gestes oubliés.

Il peut devenir renversant autour d’une étendue immense de mouvements. Il se fabrique au fur et à mesure comme un cercle et tourne le dos à ce que l’on croit, à ce que l’on sait, à ce que l’on veut.

C’est tout simplement du vivant qui bouge, du vivant entre soi, l’autre et le rythme.